portail du 8 / 8

Un portail ardent  et confiant s’ouvre à nous

 

En ce jour d’alignement  parfait de la terre, du soleil et de l’étoile de Sirius avec tous les lieux sacrés de la planète, profitons de ces énergies rugissantes (constellation du Lion) pour :

  • nous réaligner à notre structure cristalline
  • rééquilibrer nos polarités (féminin/masculin en union sacrée en nous…)
  • manifester ce que nous souhaitons et que nos rêves deviennent réalité

et formulons nos souhaits : 

        . d’abondance (le chiffre 8 la représente, ainsi que la chance)

        . d’activer notre nature divine (dons, capacités, brins d’Adn)

        . d’accueillir cette élévation fréquentielle en nous et la voix de la mère divine dans notre chakra coeur

        . de nous écouter dans nos profondeurs

        . d’activer la foi et la confiance en nous d’incarner qui nous sommes (des êtres célestes en permanente évolution incarnant le verbe sacré en nous, nous accueillant tels que nous sommes en totalité en affirmant notre « Je Suis » ainsi que la perfection de notre vision intérieure et l’écoute des messages de notre âme…)

Nous recevons des énergies d’amour inconditionnel qui réinitialisent notre nature énergétique et de par l’étoile de Sirius réactivent notre connaissance, notre sagesse, et l’élévation de notre conscience.

De nouvelles opportunités s’offriront à nous dans ce feu ardent où l’ancien n’est plus, profitons d’impulser en action, avec audace et sans retenue.

Ce feu qui brûle en nous c’est notre passion pour la Vie, notre Vie et celle de tous les êtres vivants. Soyons à l’écoute de nos profondeurs.

Nous sommes tous comme le lion, majestueux, magnifiques, avec beaucoup de forces et de compétences, passionnés par la Vie et sa magie.

Voyons au delà de nos limites puisque nous sommes illimités, que nous seuls détenons notre pouvoir et que nous sommes les créateurs de nos vies et du nouveau monde.

Bon portail à nous tous, je nous aime.

 

Saïa – Syl’Vie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.